COMMENT ACHETER

1Identifiez-vous ou créez un compte 
2Faites votre commande
3Payer avec Paypal 

Si vous avez la moindre question, n'hésitez pas à nous contacter au 06 92 76 17 28.

Horaires d'ouverture

Du Lundi au Dimanche de 10:00 à 18:30

CREER UN COMPTE

*

*

*

*

*

*

Espadon

L'Espadon (xiphias gladius ) espadon La Reunion

Comment le reconnaitre

Son nom scientifique " xiphias gladius" épée en grec et en romain désigne son rostre plat et long qui prolonge sa machoire supérieure. Sa peau est grise couvrant des muscles à la chair nacrée et grasse. Le plus impressionnant à part son rostre est la base de la queue très massive.C'est un véritable chef d'oeuvre de la nature dont les os et les articulations servent à mettre en mouvement une très large caudale; car contrairement au marlin qui nage avec son corps,le'espadon nage en godillant de la queue.Pouvant dépasser les 500 kg, on le trouve dans toutes les eaux tempérées et chaudes de la planète. A la Réunion, il croise depuis les tombants jusqu'au large;le jour au fond et la nuit en surface.

Techniques de pêche

  • En dérive en surface à l'appât mort avec cialume : calamar
  • En traine lente de nuit avec leurres phosphorescents
  • En traine lente de nuit avec calamar monté et cialume.
  • En dérive profonde de jour avec appât mort.

Son combat

Contrairement aux marlins il n'est pas géné par le fait de faire des aller-retours surface fond et inverse.Cela donne des rushs très violents qui partent dans tous les sens.Capable aussi de sauter il est résistant, puissant et le pêcheur trouve en lui un adversaire de grande valeur.Mais ses chairs sont tendres et les décrochages courrants surtout à la fin de la bagarre au moment crucial du gaffage.

Thon

Le Thon Banane (Acanthocybium Solandri )

Comment le reconnaitre

Poisson très allongé et fusiforme, il peut atteindre 80 kg pour 2.5 m pour ce qui est des plus gros spécimens.Il est bleu marine sur le dos et gris métalisé sur le ventre avec des rayures verticales sur les cotés et  sur toute la longueur du corps. A la Réunion les plus gros fréqentent les eaux côtières et on trouve les 6 à 10 kg sur les bois flottants dérivant dans les courants ou sur les DCP.Sa chair blanche très agréable en fait un poisson de choix pour les gourmets à l'égal de la dorade coryphène.

Techniques de pêche

  • En traine lente à l'appât vivant ou mort
  • En traine semi rapide à l'appât mort à flapper
  • En traine lente au poisson nageur (type RAPALA, HALCO,YO-ZURI)
  • Au lancer au popper ou stickbait 
  • En traine rapide au leurres de surface (type BLACK BART, HI-LAND)

Son Combat

Il mérite du matériel approprié mais son appétit et son agressivité lui font attaquer les leurres et appâts destinés aux marlins.Dans ce cas s'il n'est pas très gros, le combat se réduit à un rush et lorsque le poisson est vers le pêcheur,sa forme allongée le dessert et il ne peut se retourner venant comme un mouton au bateau.Par contre sur petit matériel ou lorsque le poisson est gros,les rushs sont explosifs et étonnants à l'égal d'un petit marlin.Mais il peut aller aussi bien dans un sens que dans l'autre, alors gare aux retours à fond vers le bateau ou il se sert de ses dents pour couper le bas de ligne. Il est dur de garder le contact avec lui...

 

Le Thon Jaune (thunnus albacares)

Comment le reconnaitre

Lorsqu'il est gros et que ses nageoires dorsale et ventrale sont hyper développées,à la Réunion on l'appelle le" Grand Fouet". Communément il est nommé "thon jaune" et peut peser dans nos eaux plus de 100 kg.Ses magnifiques couleurs vont du bleu marine sur le dos au gris perle sur le ventre en passant par le vert et le jaune sur les flancs.Les pinules de la queue sont jaunes.Il croise au large et sur les tombants des secs en bancs malheureusement de plus en plus rares l'espèce étant décimée par ces armes de destruction massive que sont les thonniers senneurs.

Techniques de pêche

  • Traine rapide ou semi rapide aux leurres de surface.
  • Traine lente aux petits leurres de surface.
  • Traine lente aux appâts vivants; bonite, bankloche,pêche cavale et autres petits pélagiques.
  • Dérive aux appâts vivants ou morts
  • jigging

Son combat

C'est le gros bagareur de nos eaux, il est d'une puissance phénoménale par rapport à sa taille; un poisson de plus de 75 kg est un énorme adversaire...Il ne saute pas mais fait ses rushs en profondeur et sa pugnacité et ses coups de tête oeuvrent à détruire les ressources physiques du pêcheur. Il remonte du fond en tournant et chaque centimêtre se mérite: c'est dela dynamite !

 

Le Thon Dents de Chien (gymnosarda unicolor)

Comment le reconnaitre

Son nom est son faciès. Sa gueule prognathe pavée de dents puissantes ressemble vraiement à celle d'un bouledogue! Son dos bleu nuit passe au blanc argenté sur le ventre.Il peut peser jusqu'à 100 kg dans nos eaux.On le trouve à la côte, depuis les eaux peu profondes des bordures coraliennes jusqu'au bas des tombants.Il est plus actif la nuit mais se laisse prendre aussi de jour.

Techniques de traine

  • Traine lente aux appâts vivants: bonite,poisson volant, bankloche, pêche cavale et autres petits pélagiques
  • Jigging

Son combat

N'atteint pas les sommets du thon jaune car il est limité en profondeur par son habitat mais sa prise surtout en pêche au jig donne de très belles émotions.Il vous gratifiera de bon coups de tête qui vous transperceront les épaules...gare aux requins qui fréquentent les mêmes eaux et qui si vous trainez un peu n'hésiteront pas à se servir sur la bête.

 

Le Skipjack (katsuwonus pelamis) 

Comment le reconnaitre

A la Réunion c'est aux yeux de tous la" bonite" qui devient "bonite Kalou" lorsqu'elle est grosse.De son dos bleu marine tirant sur le noir ses couleurs changent sur les flancs en bleu électrique et se muent en blanc argenté avec de grosses stries noires sur le ventre.Pour sa taille c'est un poisson très puissant anti bredouille par excellence car le thonidé le plus présent dans nos eaux.c'est aussi un très bon appât qui vivant ou mort entier ou tranché fait le bonheur de tous les autres grands pélagiques.On les trouve depuis la côte jusqu'au grand large.

Techniques de pêche

  • Traine rapide ou semi-rapide aux petits leurres de surface

Son combat

Sur la piqure de l'hameçon elle s'enfuit dans un rush très rapide les grosses vous font croire au gros thon mais ce n'est que la bonite...Au bateau elle se défend farouchement et si vous voulez bien vous amuser contre un très bel adversaire, pêchez la sur ligne fine.

Wahoo

On dit que son nom vient du fait que lors de la touche,il saute sur le leurre avec une telle violence que les pêcheurs ne pouvaient s'empêcher de s'écrier "wahoooooo"en le voyant s'envoler.

C'est le maquerau de nos eaux mais du maquerau XXL avec, attention , des dents petites mais très dangereuses; de vrais éclats de verre.On l'appelle souvent "thazard" en Afrique et son nom créole est le "thon banane".

 

Le Thon Banane (Acanthocybium Solandri )

Comment le reconnaitre

Poisson très allongé et fusiforme, il peut atteindre 80 kg pour 2.5 m pour ce qui est des plus gros spécimens.Il est bleu marine sur le dos et gris métalisé sur le ventre avec des rayures verticales sur les cotés et  sur toute la longueur du corps. A la Réunion les plus gros fréqentent les eaux côtières et on trouve les 6 à 10 kg sur les bois flottants dérivant dans les courants ou sur les DCP.Sa chair blanche très agréable en fait un poisson de choix pour les gourmets à l'égal de la dorade coryphène.

Techniques de pêche

  • En traine lente à l'appât vivant ou mort
  • En traine semi rapide à l'appât mort à flapper
  • En traine lente au poisson nageur (type RAPALA, HALCO,YO-ZURI)
  • Au lancer au popper ou stickbait 
  • En traine rapide au leurres de surface (type BLACK BART, HI-LAND)

Son Combat

Il mérite du matériel approprié mais son appétit et son agressivité lui font attaquer les leurres et appâts destinés aux marlins.Dans ce cas s'il n'est pas très gros, le combat se réduit à un rush et lorsque le poisson est vers le pêcheur,sa forme allongée le dessert et il ne peut se retourner venant comme un mouton au bateau.Par contre sur petit matériel ou lorsque le poisson est gros,les rushs sont explosifs et étonnants à l'égal d'un petit marlin.Mais il peut aller aussi bien dans un sens que dans l'autre, alors gare aux retours à fond vers le bateau ou il se sert de ses dents pour couper le bas de ligne. Il est dur de garder le contact avec lui...

Mérou

Page en cours...

Ils peuvent être capturés par des lignes, des filets maillant, ainsi que des nasses.

A la Réunion les principales espèces de mérous sont :

  • le "Mérou Zébré"
  • le"Mérou Huit raies"
  • le" Mérou Comète"
  • le "Mérou Pintade"

En cours...

HAUT
Panier Vide